skip to Main Content

PIERRE MARIE BRISSON en quelques dates

L’artiste peintre français Pierre Marie Brisson naît à Orléans le 11 juin 1955. Enfant, il se passionne pour la préhistoire et la peinture aux cotés de sa grand-mère maternelle, cousine germaine de Paul Gauguin. Dès l’âge de 14 ans, il compose ses premiers tableaux.

Et très vite des expositions de Pierre Marie Brisson dans le monde

  • 1972 : Pierre Marie rencontre le peintre Bernard Saby qui l’encourage.
  • 1975 : à 19 ans, il réalise sa première exposition au Musée Charles Péguy d’Orléans.
  • 1978/1979 : Il expose à la Galerie Lucette Herzog et s’initie à la gravure dans l’atelier Pasnic à Paris.
  • 1980 :  Première exposition chez Franklin Bowles Gallery à New York.
  • Depuis 1981, Pierre Marie Brisson expose régulièrement en France, en Allemagne, en Suède, au Japon, aux Philippines, en Corée du Sud, au Canada et aux États-Unis, où il est reconnu comme un artiste majeur.
  • 1994 : Il quitte Paris pour vivre entre le sud de la France et la Californie. Se rapprochant enfin de son élément, la mer, il s’installe en Camargue où il réside  aujourd’hui.

Son œuvre est aujourd’hui présente dans les collections de musées à New York (Jewish Museum), Los Angeles (George Page Museum), San Francisco (Achenbach Foundation), de musées en France (Musée des Beaux-Arts, Musée de la Poste), et en Allemagne (Städtisches Museum).

De notables collections privées ont acquis ses oeuvres dont le Groupe Cartier Paris, Groupe Accor, Rolex Headquarters Genève, University of San Francisco, Collection Nissan Japon et Société Générale.

Les sources d’inspiration de Pierre Marie Brisson

« Des plaisirs visuels et émotionnels attendent ceux qui laisseront l’art de Pierre Marie Brisson tranquillement s’emparer de leur conscience. » Robert Flynn Johnson, conservateur au Fine Arts Museum de San Francisco

Pierre Marie Brisson a toujours nourri une grande passion pour l’héritage et les traditions de l’art et de la civilisation en Occident. Son travail a fait sien tout le registre de l’art occidental, depuis les peintures rupestres et les fresques antiques, jusqu’à l’art de la Renaissance et des premiers maîtres modernes des XIXe et XXe siècles.

Henri Matisse source d’inspiration pour Pierre Marie Brisson

Sa profonde admiration pour Henri Matisse transparaît dans ses compositions rythmées et dans ses configurations abstraites, aux couleurs exubérantes. Pierre Marie Brisson ne se contente pas de suivre les traces du maître français, ni de lui rendre hommage. Il tend vers les vérités essentielles de l’art de Matisse et les transcende. Ainsi, il en a créé un riche répertoire de poses, de corps, de gestuelles et d’humeurs. Cette présence esthétique, suggère une vive émotion.

L’évolution de l’art de Pierre Marie Brisson

Ses premières œuvres semblaient « sortir de terre ». Désormais elles ondulent au gré du vent marin, respirent la lumière et exploitent la couleur. À travers sa technique si caractéristique, entre grattage et collage, son travail privilégie la matière et la couleur.
La Méditerranée marque définitivement son œuvre et ses techniques. Son art évolue. L’artiste s’imprègne des lumières nouvelles, chaudes et douces. Il met en avant des courbes mouvantes, organiques et vivantes. Cet air pur et ces émotions charnelles signent un élan nouveau, une renaissance et une maturité artistique. Son sens des traditions couplé à sa passion pour l’histoire des civilisations en Occident le portent vers de nouveaux processus créatifs. Pierre Marie Brisson compose des œuvres qui rendent hommage au rythme et à la géométrie que les maîtres de l’abstrait ou de l’impressionnisme insufflaient à leurs toiles. Ces formes, gestes, traits et humeurs en font un fauviste contemporain.

Back To Top
fr_FRFrench